Rencontre avec la Cie de la Nébuleuse – Lyon

Poster un commentaire

22 septembre 2013 par nouvellesrepliques

Cie la Nébuleuse – La compagnie s’est créée en 2010 autour d’un projet qui s’appelait « Par la révolte » (trois textes de Nelly Roussel, auteure féministe du début du 20ème Siècle). Le spectacle est devenu par la suite « La faute d’Ève ». Le spectacle était d’abord une lecture spectacle, qu’on tentait de programmer en médiathèques, lycées, cafés littéraires. Nous avons contacté l’association Regards de femmes qui nous a soutenu. Nous avons contacté par la suite beaucoup d’autres associations, qui sont toutes autant de médiatrices pour accompagner notre projet d’une rencontre avec le public à l’issue des représentations.

Nous ne souhaitions pas étiqueter notre compagnie, c’est pourquoi nous nous revendiquons artistes auprès d’associations, et non compagnie activiste féministe en tant que telle. Nous avons pris contact avec La Barbe, Egaligone, Osez le féminisme…

La nébuleuse n’est pas juste une compagnie qui parle de la question de l’Egalité Hommes Femmes, nous avons aussi envie de monter d’autres projets sur d’autres sujets. La couleur qu’on aimerait donner à cette compagnie,c’est l’actualité : comment réagir et générer de la parole. Que le théâtre soit un moyen ludique pour provoquer des réactions.

Nouvelles Répliques – Où intervenez vous ?

Cie la Nébuleuse – Pour le moment, nous sommes beaucoup intervenus dans des colloques (lectures de textes d’Hubertine Auclert par exemple), nous avons aussi animé un vernissage d’exposition à la médiathèque du 1er arrondissement de Lyon en jouant une interview censurée de Simone de Beauvoir.

Nous aimons répondre à des contraintes provenant des associations qui organisent des temps forts : commande de tel ou tel sujet dans tel ou tel contexte de représentation.

Dernièrement, nous avons remporté un appel à projet régional pour l’égalité professionnelle. Le projet que nous avons proposé s’appelle « En attendant le 8 mars » : nous proposons des rendez vous thématiques les premiers mardis de chaque mois depuis la quinzaine de l’égalité jusqu’au 8 mars : une demi heure de théâtre et une heure de débat sur des thématiques variées liées à la grande thématique de l’égalité.

Qui êtes vous, La Nébuleuse, et d’où venez vous ?

Laura Glutron – J’ai fait le conservatoire de Marseille, puis je suis arrivée à Lyon où j’ai rencontré Audrey dans une formation théâtrale. On a monté « La faute d’Ève » ensemble. Je suis aussi danseuse, et je m’oriente vers le conte. Je donne aussi des ateliers de théâtre.

Audrey Jegousse – Je suis passée par Paris où j’ai pris des cours de théâtre (Cours Lecoq et conservatoire d’arrondissement). J’ai très vite voulu monter ma propre compagnie. Je travaille actuellement au café théâtre « Le Nombril du monde », café théâtre de Lyon. Je suis intermittente du spectacle.

Franck Morellon –J’étais comptable puis j’ai décidé de faire du théâtre à l’Ecole de Théâtre de Lyon. Je suis aussi auteur de comédies, et metteur en scène (Actuellement duo comique au Théâtre Le nombril du monde).

Lanebuleuse

Quels sont les moyens de production de la Compagnie ?

Cie la Nébuleuse – Au départ, nous n’avions pas de soutiens, nous étions tous bénévoles. Nous jouions au chapeau, ça nous remboursait à peine l’essence et quelques costumes. Puis nous avons été soutenus par la Quinzaine de l’Egalité (Région Rhône Alpes) pour le spectacle « La Faute d’Ève ». Enfin, nous avons remporté l’appel à projet régional (financement européen) qui nous permet d’envisager de professionnaliser les projets et de rétribuer l’équipe.

On est heureux en cette rentrée car nous avons l’impression que nos efforts payent enfin.

Les autres types de soutien ont été l’accueil dans le lieu « Cercle 76 » à Villeurbanne grâce à Forum Réfugiés : nous avons bénéficié du lieu et en contre partie, nous avons joué pour l’association bénévolement. Nous répétons actuellement au théâtre Le nombril du monde.

Nous espérons pouvoir parvenir à varier les publics autour de nos spectacles de sensibilisation.

 NR – Est ce que vous connaissez les jeunes compagnies professionnelles locales ? Qu’en pensez vous ?

Franck – J’ai pour ma part une autre compagnie à côté de La Nébuleuse, la cie « Artscénic », et nous avons aussi de la difficulté à être entendus pas les programmateurs, les créations sont compliquées à mettre en place auprès du public lyonnais.

Laura – Je trouve qu’il est plus évident de s’adresser comme nous le faisons à un réseau ciblé d’associations qui nous programment plutôt qu’aux programmateurs culturels généraux.

Audrey – Pour s’en sortir, j’ai l’impression qu’il faut inscrire les créations dans le champ des partenaires sociaux pour survivre. Heureusement que les thématiques d’actualité nous passionnent, mais j’aimerais dire qu’aujourd’hui les artistes doivent devenir des médiateurs, éducateurs, professeurs pour survivre, alors que nous avons déjà nos compétences d’artistes, et pas forcément d’intervenants sociaux ! On a l’impression que les institutions culturelles mettent beaucoup de bâtons dans les roues des jeunes initiatives théâtrales pour le soutien aux créations : il faut que tant de conditions de production soient remplies pour espérer jouer un spectacle…

NR- Avez vous un conseil pour les jeunes compagnies pro ?

Franck – S’accrocher !

Audrey – Effectivement, nous tenons le cap, et pour nous, les choses aboutissent, il faut s’accrocher et y croire.

 

Site de la Cie La Nébuleuse:

http://lanebuleuse.e-monsite.com/

 

Prochaine actualité 8 octobre à 15h30 au théâtre « Le Nombril du monde »

1, place Chardonnet, 69001 Lyon 1er – Entrée libre

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :