Absente : rendez-vous avec Sophie Calle

Poster un commentaire

1 août 2013 par delphineleroy69110

De CHOU Mang-nung

Par la Shakespeare’s Wild Sisters Group

Avec HSU Yen-ling et Shai TAMIR –  Mise en scène Baboo LIAO                   

Pièce inspirée de Douleur Exquise de l’artiste française contemporaine Sophie Calle

Comment parler d’un amour perdu ? Faut-il parler ou se taire ? Y a-t-il des mots pour cela ?

La mort, l’absence de l’être aimé. Cette plaie béante, cette perte irremplaçable. Deux êtres sur scène : une femme, un homme. Celle qui reste, celui qui est parti. Celle qui parle, celui qui ne peut plus le faire. Face au flot de paroles de la jeune femme, l’homme répond avec son corps. Elle cherche à exprimer sa douleur mais se perd dans un langage répétitif, abstrait. Pour fuir la réalité ? Seuls quelques mots nous permettent de comprendre que l’autre n’est plus là. Le corps aussi s’exprime, il se convulse, se tord. La jolie robe bleue devient prison, de laquelle on essaie de s’échapper. Et l’immense feuille de papier dans laquelle on se roule, contre laquelle on se bat, comme une barrière infranchissable entre les vivants et les morts. Comme une page en suspend, qu’il faudrait tourner pour continuer, malgré la douleur, à écrire son histoire.

Delphine Leroy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :